Karaoké Casser la voix Patrick Bruel

Karaoké Casser la voix Patrick Bruel

4:24
Tonalité identique à l'original : Do

Lire le karaoké de Casser la voix

Paroles de Casser la voix

Si ce soir j'ai pas envie de rentrer tout seul
Si ce soir j'ai pas envie de rentrer chez moi
Si ce soir j'ai pas envie de fermer ma gueule
Si ce soir j'ai envie de me casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Je peux plus croire tout ce qui est marqué sur les murs
Je peux plus voir la vie des autres même en peinture
Je suis pas là pour les sourires d'après minuit
M'en veux pas si ce soir j'ai envie
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Les amis qui s'en vont et les autres qui restent
Se faire prendre pour un con par des gens qu'on déteste
Les rendez-vous manqués et le temps qui se perd
Entre des jeunes usés et les vieux qui espèrent
Et ces flashs qui aveuglent à la télé chaque jour
Et les salauds qui beuglent la couleur de l'amour
Et les journaux qui traînent comme je traîne mon ennui
La peur qui est la mienne quand je me réveille la nuit
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Et les filles de la nuit qu'on voit jamais le jour
Et qu'on couche dans son lit en appelant ça de l'amour
Et les souvenirs honteux qu'on oublie devant sa glace
En se disant je suis dégueux mais je suis pas dégueulasse
Doucement les rêves qui coulent sous le regard des parents
Et les larmes qui roulent sur les joues des enfants
Et les chansons qui viennent comme des cris dans la gorge
Envie de crier sa haine comme un chat qu'on égorge
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Casser la voix
Si ce soir j'ai pas envie de rentrer tout seul
Si ce soir j'ai pas envie de rentrer chez moi
Si ce soir j'ai pas envie de fermer ma gueule
Si ce soir j'ai envie de me casser la voix casser la voix

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Casser la voix

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...