Karaoké L'adversaire Emmanuel Moire

Karaoké L'adversaire Emmanuel Moire

4:44
Tonalité identique à l'original : Mim

Lire le karaoké de L'adversaire

Paroles de L'adversaire

Tu tapes toujours au creux de ma blessure
Si j'ai des bleus ça te rassure ça te rassure
Tu tapes toujours au milieu de la plaie
Si moi j'ai mal toi ça te plait toi ça te plait
Tu prends la peine le temps qu'elle devienne le mot de la fin
À quoi ça sert un adversaire on n'y gagne rien on n'y gagne rien
C'est bon pour les guerres les jeux ou l'enfer ça ne sert à rien
Ça ne sert à rien d'être un adversaire plus qu'un être humain
Tu tapes toujours quand je relève la tête
Si je tends la main tu la rejettes tu la rejettes
Tu tapes toujours quand je me sens plus fort si je rends les coups
Tu frappes encore toi tu frappes encore
Je prends ta peine le temps qu'elle m'apprenne à te voir enfin te voir enfin
À quoi ça sert un adversaire on n'y gagne rien on n'y gagne rien
C'est bon pour les guerres les jeux ou l'enfer ça ne sert à rien
Ça ne sert à rien d'être un adversaire plus qu'un être humain
Humain humain humain humain
Tu tapes toujours à la moindre faiblesse
Si tu n'y changes rien
Moi je te laisse je n'y gagne rien
Moi je te laisse je n'y gagne rien
À quoi ça sert un adversaire on n'y gagne rien on n'y gagne rien
C'est bon pour les guerres les jeux ou l'enfer ça ne sert à rien
Ça ne sert à rien d'être un adversaire
Plus qu'un être humain humain

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de L'adversaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...

Promis rendu célèbre par Emmanuel Moire
Suite et fin rendu célèbre par Emmanuel Moire
Retour à la vie rendu célèbre par Emmanuel Moire
Plus que jamais rendu célèbre par Emmanuel Moire
La vie ici rendu célèbre par Emmanuel Moire
Suffit mon amour rendu célèbre par Emmanuel Moire
Je vis deux fois rendu célèbre par Emmanuel Moire
Ici ailleurs rendu célèbre par Emmanuel Moire
Le jour rendu célèbre par Emmanuel Moire
La fin rendu célèbre par Emmanuel Moire