Karaoké Toujours debout Emmanuel Moire

Karaoké Toujours debout Emmanuel Moire

3:39
Tonalité identique à l'original : Lam

Lire le karaoké de Toujours debout

Paroles de Toujours debout

A tout juste un an premiers pas posés
On marche un instant avant de tomber
Dans la cour d'école on a beau jouer
On fini au sol le genou blessé
On tombe amoureux et le cœur lancé
Il fait de son mieux avant de casser
C'est un jeu de quilles on est tous conviés
Les garçons les filles tour a tour tombés
Mais nous sommes toujours debout toujours debout
Mais nous sommes toujours debout toujours debout
Tomber chaque fois aujourd'hui après
Sommes-nous maladroit ? faisons-nous exprès ?
Au milieu des autres on est tous suspect
C'est a qui la faute ? qui nous a poussé ?
On fait ce qu'on doit pour ne plus tomber
C'est toucher du bois parfois même prier
Et puis ça revient ça envoie valser
Les fous et les rois le pays entier
Mais nous sommes toujours debout toujours debout
Mais nous sommes toujours debout toujours debout
Alors bien sûr on s'aperçoit que rien ne dure pas même soi
Mais malgré tout on recommence
D'abord un pas ensuite un sens
Et puisqu'un jour on se relève
Que tout combat fini en trêve
On peut tomber une fois encore
Et se savoir un peu plus fort
Car nous sommes toujours debout toujours debout
Oui nous sommes toujours debout toujours debout
C'est à vingt-neuf ans que je suis tombé
Un peu plus qu'avant le vingt-huit Janvier
Depuis c'est le vide que tu as laissé
La vie qui décide de me relever
Mmm mmm mmm mmm mmm
Et je suis toujours debout toujours debout

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Toujours debout

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...

Suffit mon amour rendu célèbre par Emmanuel Moire
Ici ailleurs rendu célèbre par Emmanuel Moire
Bienvenue rendu célèbre par Emmanuel Moire
Braveheart rendu célèbre par Neon Jungle
L'attirance rendu célèbre par Emmanuel Moire
La blessure rendu célèbre par Emmanuel Moire