Karaoké Promets-moi Grégory Lemarchal

Karaoké Promets-moi Grégory Lemarchal

3:32
Tonalité identique à l'original : Mi♭m

Lire le karaoké de Promets-moi

Paroles de Promets-moi

On va casser nos sacs de billes et puis tout dépenser d'un coup
On va s'acheter des trucs qui brillent du whisky, des caramels mous
On va se pousser jusqu'au petit jour même s'il faut faire quelques détours
On va escalader la nuit
On dirait qu'on serait que nous on jouerait à pas voir les gens
Y a une forêt avec des loups dans l'quatorzième arrondissement
Il faut surtout pas se parler d'amour à cheval sur le dos de la nuit
On peut grimper plus haut qu'les tours pourvu que Dieu nous prête un lit
Il faut laisser les somnambules courir sur le bord des fenêtres
Nos désirs sont fragiles oui aujourd'hui demain peut-être
Et nos coeurs sont des bulles sur le sommet des villes
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre
Paraît qu'y en a les yeux fermés qu'on fait des très très longs voyages
C'est pour ça qu'les soirs en été on voit leur tête dans les nuages
On va se serrer très fort les mains se shooter à l'odeur de nos corps
En peu de temps on se connaîtra bien c'est important quand on s'endort
Il faut laisser les somnambules courir sur le bord des fenêtres
Nos désirs sont fragiles oui aujourd'hui demain peut-être
Et nos coeurs sont des bulles vers le sommet des villes
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre
Me promettre
Il faut laisser les somnambules courir sur le bord des fenêtres
Nos désirs sont fragiles oui aujourd'hui demain peut-être
Et nos coeurs sont des bulles l'avenir est inutile
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre
Promets-moi de ne rien me promettre

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Promets-moi

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...