Karaoké Fin octobre, début novembre Isabelle Boulay

Karaoké Fin octobre, début novembre Isabelle Boulay

3:12
Tonalité identique à l'original : Fam

Lire le karaoké de Fin octobre, début novembre

Paroles de Fin octobre, début novembre

C'est fin octobre début novembre le ciel est rose et bleu lavande
Seule dans la foule de Montréal
Je marche je cours sur Mont Royal
Les arbres ont perdu leurs habits
Les merles bleus ferment leurs nids
Chemin de terre bonne cadence mon amour tu me manques
C'est fin octobre début novembre
Ma main te cherche dans sa balance
Un beau dimanche sur Saint Laurent
Toutes les odeurs sont là tout l'temps
Les langues sont un joli bordel si loin de la tour de Babel
Moi c'est ta voix que j'veux entendre mon amour tu me manques
C'est fin octobre début novembre
Ma ville s'endort en ton absence
Mais dis moi quand reviendras tu
Fou rire sans toi c'est peine perdue
T'es rare comme une étoile filante
J'fais pas de vœux j'ai pris une chance
Je garde ton odeur dans la chambre mon amour tu me manques
C'est fin octobre début novembre
Le jour est court la nuit pesante
Le jaune et le rouge sur la ville
Le vent les bouge les éparpille
L'automne est triste le ciel est bas termine vite et reviens moi
Défaire le nœud que j'ai au ventre mon amour tu me manques
C'est fin octobre début novembre le ciel est rose et bleu lavande
Seule dans la foule de Montréal
Je marche je cours sur Mont Royal
Les arbres ont perdu leurs habits
Les merles bleus ferment leurs nids
Chemin de terre bonne cadence mon amour tu me manques

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Fin octobre, début novembre

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...

Ton histoire rendu célèbre par Isabelle Boulay
L'italien rendu célèbre par Isabelle Boulay
Ma liberté rendu célèbre par Isabelle Boulay
Nos rivières rendu célèbre par Isabelle Boulay
Cheveux au vent rendu célèbre par Sylvie Vartan
Parle-moi rendu célèbre par Isabelle Boulay
Quelques pleurs rendu célèbre par Isabelle Boulay