Karaoké Rue des acacias Marc Lavoine

Karaoké Rue des acacias Marc Lavoine

3:53
Tonalité identique à l'original : Rém

Lire le karaoké de Rue des acacias

Paroles de Rue des acacias

Elle n'était pas ma voisine elle vivait dans les collines là-haut rue des aubépines
Je n'étais pas fier-à-bras et chez nous il faisait froid en bas rue des acacias
On se croisait de temps en temps
Alors on marchait dans les champs
Au milieu des fleurs du printemps
Qui chassent au loin tous les tourments
Je l'aimais tant je l'aimais tant je l'aimais tant
Elle rêvait d'Anna Karénine et de robes à crinoline là-haut rue des aubépines
Je n'étais pas sûr de moi dieu que j'étais maladroit en bas rue des acacias
Les années passaient doucement on se regardait gentiment
Mais la neige et le mauvais vent
Chassent au loin les rêves d'enfants
On s'aimait tant on s'aimait tant on s'aimait tant
Elle s'est couchée dans le spleen d'un canapé bleu marine là-haut, rue des aubépines
Moi j'ai pleuré plus que moi glacé de peine et d'effroi en bas rue des acacias
Elle avait peut-être vingt ans je m'en souviens de temps en temps
Mais jamais ne revient le temps
Qui chasse au loin tout tout l'temps
Je l'aimais tant je l'aimais tant je l'aimais tant
Elle n'était pas ma voisine elle vivait dans les collines là-haut rue des aubépines
Je n'étais pas fier-à-bras et chez nous il faisait froid
Rue des acacias
Rue des acacias
Rue des acacias
Rue des acacias

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Rue des acacias

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...

Best For Last rendu célèbre par Adele
Down rendu célèbre par Marian Hill
Our Last Summer rendu célèbre par ABBA
Good Kisser rendu célèbre par Usher
Don't Stop The Music rendu célèbre par Jamie Cullum
At Seventeen rendu célèbre par Janis Ian
Rock The Night rendu célèbre par Europe
Andante Andante rendu célèbre par ABBA
Rue fontaine rendu célèbre par Marc Lavoine
Bascule avec moi rendu célèbre par Marc Lavoine