Karaoké Les ballons rouges Serge Lama

Karaoké Les ballons rouges Serge Lama

3:16
Tonalité identique à l'original : Lam

Lire le karaoké de Les ballons rouges

Paroles de Les ballons rouges

Je n'ai pas eu de ballon rouge quand j'étais gosse dans mon quartier
Dans ces provinces où rien ne bouge tous mes ballons étaient crevés
Je n'ai pas eu de vraies vacances seul face à face avec la mer
Quand le coeur rythme la cadence des mouettes qui nagent dans l'air
J'ai rien demandé
Je n'ai rien eu
J'ai rien donné
J'ai rien reçu
Je n'ai jamais joué aux billes quand j'étais gosse dans mon quartier
J'étais cloué dans ma famille comme un martyr à son bûcher
Je n'ai pas eu de promenade seul face à face avec le vent
Je lisais le Marquis de Sade et j'aimais déjà les divans
J'ai rien demandé
Je n'ai rien eu
J'ai rien donné
J'ai rien reçu
Les fées n'étaient pas du voyage quand j'étais gosse dans mon quartier
Elles vivaient de leurs avantages
Elles étaient toutes syndiquées
Je n'ai pas vu dans les étoiles le carrosse de Cendrillon
La mienne avait une robe sale
Mais elle n'avait pas de chausson
J'ai rien demandé
Je n'ai rien eu
J'ai rien donné
J'ai rien reçu
Pourtant j'avais déjà la chance quand j'étais gosse dans mon quartier
De ne pas attacher d'importance à ce que les autres pensaient
Et je n'ai pas vu dans l'histoire quelque guerrier ou quelque roi
Assoiffé de règne et de gloire qui soit plus orgueilleux que moi
J'ai rien demandé
Je n'ai rien eu
Mais j'ai fait ce que j'ai voulu

Toute reproduction interdite

Voir les paroles Signaler une erreur dans les paroles

Signaler une erreur dans les paroles

Envoyer Annuler

Discuter de Les ballons rouges

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Vous aimerez peut-être...

Chez moi rendu célèbre par Serge Lama
L'esclave rendu célèbre par Serge Lama
L'Algérie rendu célèbre par Serge Lama
L'enfant au piano rendu célèbre par Serge Lama
Mon ami, mon maître rendu célèbre par Serge Lama
Le dernier baiser rendu célèbre par Serge Lama
Tout va changer rendu célèbre par Michel Fugain
Une île rendu célèbre par Serge Lama